Les dos et don’ts

birmanie3

Le Myanmar est un pays très hospitalier et tolérant, et les touristes n’auront aucun problème pour se familiariser avec les coutumes locales. Mais, comme dans n’importe quel pays dans le monde, il existe certaines règles de conduite qu’il ne faut pas ignorer afin d’éviter toute situation embarrassante pouvant offenser les Birmans.

 

La Religion

Un comportement correct dans les temples ou autres édifices religieux implique le respect d’un certain nombre de points.
Il est important de porter une tenue vestimentaire correcte (pas de shorts, débardeurs, T-shirts) et de retirer ses chaussures lorsqu’on dans n’importe quel édifice à caractère religieux.
Les Bouddhas sont des objets sacrés. Ne prenez pas de photos et ne vous faites pas prendre en photo devant eux.
Lorsqu’on décide de s’asseoir dans un édifice religieux, il ne faut pas que les pieds soient pointés vers le Bouddha. Pour cela, on s’assiéra les jambes repliées sur le coté, les pieds pointants vers l’arrière.

Les moines bouddhistes ne doivent pas toucher les femmes ni être touchés par elles. Si une femme veut donner quelque chose à un moine, il faut soit le donner à un homme qui ensuite le donnera au moine, soit placer l’objet à la portée du moine.

 

Gestes et Attitudes en société

Une des règles les plus importantes est de privilégier les expressions et les attitudes calmes et posées plutôt que brusques et grossiers.
Lorsque les choses prennent une mauvaise tournure, ne vous énervez pas ! Perdre son calme, c’est perdre la face. Hausser le ton est considéré comme grossier, quelle que soit la situation.
Lorsque vous tendez quelque chose à quelqu’un, faites-le avec les deux mains, ou avec la main droite, mais en aucun cas avec la main gauche, réservée aux ablutions intimes.

 

La tête et les pieds

Les pieds sont spirituellement la partie la plus basse du corps. Ne les pointez jamais vers quelque chose ou quelqu’un. Ne posez pas vos pieds sur une chaise ou une table lorsque vous êtes assis. Ne touchez jamais quelqu’un avec votre pied.
De la même manière, la tête étant spirituellement la partie la plus haute du corps, il existe certains tabous : ne posez jamais la main sur la tête de quelqu’un, et ne caressez en aucun cas les cheveux d’un enfant (ou d’un adulte). Si cela vous arrive, présentez immédiatement vos excuses, au risque de passer pour une personne extrêmement mal élevée.
N’enjambez jamais une personne, même dans un endroit très bondé. Essayez de contourner la personne ou demandez-lui de se déplacer.

 

Conseils particuliers

Le trafic de drogue est sévèrement sanctionné au Myanmar et les peines encourues même pour la détention de quantités réduites de narcotiques ainsi que de drogues douces peuvent aller jusqu’à la condamnation à perpétuité avec un éventuel transfert vers une prison française après avoir purgé localement une peine de huit ans.

Soyez vigilants: Evitez de mettre en évidence votre argent, cartes de crédits, passeports… Se promener dans une rue déserte n’est pas plus recommandé qu’en France.

 

Règles de négociation locales

Une grande variété de produits d’artisanat et de souvenirs sont disponibles au Myanmar, à des prix très raisonnables. Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps et qui veulent éviter de marchander, certains articles sont en vente dans des magasins où les prix sont affichés.
Pour ceux qui préfèrent marchander, de la patience et un sourire suffiront généralement pour faire baisser le prix. L’humour et la bonne humeur sont toujours de bons atouts pour établir un contact amical avec le vendeur. Ne vous énervez pas, le vendeur peut dans ce cas refuser la vente. Ne lui faites pas non plus perdre la face. Dans ce cas là aussi il refusera la vente.