Les sites majeurs au Laos

Tuk-Tuk, Luang Prabang, Laos.

Un Tuk-Tuk de Luang Prabang

 

Les deux sites qui se démarquent par la fréquentation touristique sont Vientiane et Luang Prabang. D’autres sites sont néanmoins aussi remarquables, mais moins visités car moins accessibles.

 

Vientiane

Vientiane, avec Saigon et Phnom Penh, est l’une des trois villes d’Indochine qui évoque le plus fortement l’exotisme eurasien, et de ces trois villes c’est celle ou règne le plus une atmosphère de détente. Bien qu’étant la capitale du Laos, et la plus grande ville du pays, Vientiane reste néanmoins une grosse bourgade qui se visite facilement. Certains quartiers sont charmants, notamment la vieille ville et les rives du Mékong, et la diversité des temples en font un arrêt incontournable au Laos.

Parmi les temples les plus importants de la capitale figurent :

  • Le Wat Pha That Luang : C’est le monument national le plus important du Laos, symbolisant à la fois la religion bouddhique et la souveraineté lao. Haut de 45 mètres du sol au pinacle, le stupa doré au centre symbolise la graine de lotus plantée au fond d’un lac vaseux qui vient éclore à la surface, métaphore du passage de l’ignorance humaine à l’illumination bouddhique.
  • Le Wat Si Saket, le plus ancien temple de Vientiane, a été construit dans le style ancien de Bangkok, mais présente une architecture unique en son genre. Les murs internes du cloître sont criblés de petites niches abritant plus de 2000 bouddhas. D’autres Bouddhas, plus massifs, reposent sur le sol.
  • Le Wat Pha Kaew, à 100 m du Wat Si Saket, a été construit à l’origine pour abriter le Bouddha d’Emeraude (qui est maintenant à Bangkok). Il est aujourd’hui un musée qui regroupe de magnifiques pièces de l’art lao.

Pour avoir une vue panoramique sur la ville, l’ascension de Patuxai, grand monument rappelant l’Arc de Triomphe mérite une petite visite.

 

Luang Prabang

La population de Luang Prabang, deuxième ville du Laos, se chiffre à près de 65 000 habitants. Il n’est pas surprenant de constater que, mis à part l’installation de l’électricité et la présence grandissante de voitures et de motos, la ville n’a pas encore vraiment été touchée par le monde moderne.

Luang Prabang, ancienne capitale du Laos, offre à ses visiteurs une multitude de temples et de monastères, et ses alentours, notamment la grotte de Pak Ou et ses centaines de bouddha valent certainement le détour.

Voici les principales richesses de la ville:

  • Musée du Palais Royal: la visite du musée constitue une bonne initiation à l’histoire du pays et une bonne entrée en matière avant de visiter Luang Prabang. Sur le plan architectural, cet édifice mélange le style traditionnel lao et le style classique français. Divers objets religieux ayant appartenu aux souverains lao sont exposés. Parmi les plus belles pièces se trouve le Pha Bang, un bouddha de 83 cm de haut en or massif. On peut aussi visiter les appartements privés de la famille royale. Les chambres ont été conservées en l’état après le départ du roi.
  • Vat Xieng Thong est le plus beau temple de la ville et a été construit dans le plus pur style de Luang Prabang. Une de ses façades est ornée d’une impressionnante mosaïque représentant l’arbre de la vie, et à l’intérieur, les colonnes de bois richement décorées soutiennent une paire de roues de dharma.
  • Wat Vixoun est le plus ancien temple de Luang Prabang. A l’intérieur se trouve une riche collection de bouddhas et de splendides décorations.

 

LES PETITS PLUS

Voici une liste des petites excursions qui sortent de l’ordinaire:

  •  Boire un verre dans la rue principale de Luang Prabang le soir permet aux visiteurs de s’imprégner de la vie locale.
  • Vientiane étant une petite ville sans grands dangers et désagréments, il est bon de se promener dans le centre ville et de se mélanger aux habitants.
  •  Il est agréable de se promener sur les bords du Mékong au soleil couchant. Vous pourrez même prendre un verre les pieds dans le sable.
  • Pour ceux qui n’ont pas peur de se lever tôt, la procession des bonzes à Luang Prabang est une expérience intéressante.
  • Vous pouvez goutter aux baguettes laotiennes qui se trouvent sur d’énormes étalages dans les marchés : ceci est une des traces les plus visibles de la présence française dans cette région.
  • Assister à un match de Tako, sorte de volley ball joué au pied, à Vat Chan, un temple au centre de Vientiane. C’est là que les meilleurs se donnent rendez-vous et les paris peuvent monter très haut !

Pour les achats, les meilleures soies et vanneries sont en vente au marché du matin à Vientiane. On y trouve également de beaux tissus.

Le marché des ethnies à Luang Prabang est un bon endroit où trouver des objets artisanaux provenant des minorités ethniques des régions environnantes. On y trouve aussi des vanneries et de beaux bijoux en argent.