Bon à savoir sur le Viêtnam

 

Habillement

Comme dans tous les pays asiatiques, il est mal vu de se vêtir légèrement : évitez les shorts, les débardeurs… Quand vous pénétrez dans un temple ou un lieu de prière, retirez vos chaussures. En général, les Vietnamiens sont très conservateurs en matière d’habillement, surtout à la campagne, et le nudisme et le monokini sont à proscrire absolument.

 

Gestes et Attitudes en société

On se salue traditionnellement en inclinant légèrement la tête. L’habitude occidentale de se serrer la main a cependant pris le pas sur les habitudes anciennes. Toutefois, les bonzes et les nonnes peuvent saluer à l’ancienne, au quel cas, il vaut mieux leur répondre de la même façon.

Lorsque les choses prennent une mauvaise tournure, ne vous énervez pas ! Perdre son calme, c’est perdre la face. Hausser le ton est considéré comme grossier, quelle que soit la situation.

Une paire de baguettes plantée verticalement dans un bol de riz ressemble beaucoup aux bâtons d’encens que l’on brûle pour les morts. C’est donc un puissant symbole de mort qui n’est guère apprécié au Vietnam. Ne plantez jamais vos baguettes dans la nourriture !

 

La tête et les pieds

Les pieds sont spirituellement la partie la plus basse du corps. Ne les pointez jamais vers quelque chose ou quelqu’un. Ne posez pas vos pieds sur une chaise ou une table lorsque vous êtes assis. Ne touchez jamais quelqu’un avec votre pied.

De la même manière, la tête étant spirituellement la partie la plus haute du corps, il existe certains tabous : ne posez jamais la main sur la tête de quelqu’un, et ne caressez en aucun cas les cheveux d’un enfant (ou d’un adulte). Si cela vous arrive, présentez immédiatement vos excuses, au risque de passer pour une personne extrêmement mal élevée.

N’enjambez jamais une personne, même dans un endroit très bondé. Essayez de contourner la personne ou demandez-lui de se déplacer.

 

Règles de négociation locales

Une grande variété d’artisanat et de souvenirs sont disponibles au Vietnam, à des prix très raisonnables. Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps et qui veulent éviter de marchander, certains articles sont en vente dans des magasins où les prix sont affichés. Cependant, tout se marchande au Vietnam, même les prix affichés.

Pour ceux qui préfèrent marchander, de la patience et un sourire suffiront généralement pour faire baisser le prix. L’humour et la bonne humeur sont toujours de bons atouts pour établir un contact amical avec le vendeur. Ne vous énervez pas et n’annoncez pas de prix trop bas, le vendeur peut dans ce cas refuser la vente. Ne lui faites pas non plus perdre la face. Dans ce cas là aussi il refusera la vente.

 

Conseils particuliers

Si l’on annonce à un Vietnamien qu’on est célibataire ou divorcé et qu’on se passe parfaitement de la compagnie des enfants, on risque de le mettre fort mal à l’aise. Le fait de ne pas avoir fondé une famille est considéré comme une malchance et ceux qui doivent subir ce triste sort sont plus à plaindre qu’à envier. Si vous êtes jeune et célibataire, dites simplement que ce n’est pas encore fait ; cette demi-vérité sera acceptée. En revanche, les célibataires de plus de 30 ans sauront judicieusement mentir et les divorcés (fort mal vus) prétendre que leur ex-conjoint est décédé.

 

La sécurité

Il fut un temps ou la délinquance et la criminalité n’existaient pour ainsi dire pas au Vietnam. Malheureusement, elles font leur réapparition : A Ho Chi Minh surtout, ne laissez aucun objet précieux pendre de vos vêtements, notamment les sacs et les bijoux qui pourraient tenter les voleurs.

Prenez garde aux voleurs à moto : ils ont pour spécialité d’arracher sacs à main et appareils photo aux touristes qui se promènent dans les rues calmes.

Les pickpockets constituent aussi un sérieux problème, surtout dans les quartiers de Dong Khoi et Ham Ngu Lao, les quartiers touristiques de Ho Chi Minh. Restez vigilants !

Pour éviter le vol, mieux vaut ne pas emporter d’objets de valeur : belles montres, bijoux et autres gadgets électroniques qui susciteront toujours les convoitises.